Mon expérience – 2 mois de régime « Comme J’aime »

2 mois de régime « Comme j’aime »

La perte de poids, au cœur de mes pensées de façon récurrente depuis mes deux grossesses. Quelques kilos en plus, des formes supplémentaires, des vêtements qui semblent avoir rétréci. Oui, je m’accepte. Oui, le bonheur n’est pas une question de poids. Oui, la santé ne tient pas en un chiffre. Mais oui, j’ai envie de mincir. Je ne prône donc pas la minceur, je ne souhaite pousser personne à perdre du poids par n’importe quel moyen. Mon souhait est de me sentir bien (mieux) au quotidien et à l’aise en toute circonstance dans ma maison pour la vie, mon corps.

En toute transparence, seule, je n’aurai jamais pu entreprendre le régime « comme j’aime » qui se situe au delà des limites de mon porte-monnaie. C’est alors que grâce aux réseaux sociaux l’entreprise m’a offert, dans le cadre d’un partage d’expérience entre mamans blogueuses, 2 mois de régime « comme j’aime ».

En revanche, je n’ai signé aucun contrat, aucun article sponsorisé, aucune relecture par la marque. Je suis  libre de vous dire tout de mon expérience du régime « comme j’aime ».

Concept, menu, prix, calories, composition, goût, coaching ou encore mes résultats. Je vous dis tout de MON expérience. Attention, il s’agit bien ici de mon retour sur expérience. Sachez que nous avons tous et toutes des physiologies différentes, des expériences de régime différentes, des habitudes alimentaires ou une dépense quotidienne différente qui sont d’autant de facteurs ne permettant pas de prédire que mon expérience sera la même que la votre.

Pour introduction, « Comme j’aime » est une entreprise familiale française née en 2010 qui après 2 ans de mise au point d’un programme minceur a su s’imposer comme une solution de perte de poids sur le marché français. On a tous vu les nombreuses publicités de ce programme, il connait un succès important.

Le concept et le programme « comme j’aime »

Le concept est simple et l’idée était plutôt convaincante, gage de simplicité. Des repas tout prêts livrés à la maison (et fabriqués en France, cela mérite d’être évoqué). Plus de courses à faire (sauf les laitages et les fruits). Nul besoin de savoir ou vouloir cuisiner. Des repas prêts en 2 min. Pratiques et transportables partout. Des produits naturels et sains.

Tout semble parfait.

Les régimes sont souvent contraignants au quotidien, des changements de routine alimentaires, des courses à faire, parfois des menus qui ne peuvent pas s’adapter à toute la famille. Résultat, on passe du temps dans les courses, du temps en cuisine, et on peut largement se démotiver (c’est mon constat).

Ici, le programme nous annonce des repas équilibrés et diversités respectant le Plan Nutrition Santé (PNNS), des apports énergétiques calculés par des experts en nutrition.  Un programme s’articulant autour de 3-4 vrais repas par jour, naturels et juste proportionnés, apportant à notre corps tout ce dont il a besoin quand il en a besoin. On nous promet ainsi de mincir sans faire souffrir notre corps. D’être rassasiée, sans sensation de fatigue et sans carence. D’en finir enfin avec le fameux « yoyo ».

Les repas sont livrés pour 1 mois complet. Un colis (pesant un âne mort) avec à l’intérieur 4 cartons de couleurs différentes. Une couleur pas semaine et tout est écrit dessus (c’est comme le Port-Salut).

Processed with VSCO with a6 preset

A l’intérieur de chaque boite, 7 portions de petit-déjeuner, 7 plats pour le déjeuner, 7 collations et 7 plats pour le dîner. Un détail non négligeable, tous les plats se conservent à température ambiante.

Un menu est glissé dans chaque boite et nous permet d’avoir un aperçu de notre semaine complète avec en bleu le petit-déjeuner, en jaune le déjeuner, en vert la collation et en rouge le dîner. La première semaine est une semaine « turbo » avec un shaker hyper-protéiné (de quoi booster la perte de poids et nous motiver pour la suite du régime).

Tout me parait si clair et si simple que je suis motivée pour débuter ce programme ! Notre groupe de mamans blogueuses est d’autant plus motivant que nous commençons l’expérience toute ensemble pour s’épauler ! Un challenge à relever, des objectifs à décrocher !

Le prix et les calories d’un régime « comme j’aime »

Je n’ai pas déboursé un centime, mais cela ne m’empêche pas de faire un focus sur le coût qui n’est pas négligeable et varie en fonction du nombre de mois pour lequel on souscrit l’abonnement. Pour mon régime le programme « EQUILIBRE » à 1350kcal pendant 2 mois (8 semaines) revient à 18€ par jour soit 509€ par mois.

Il y a tout de même quelques courses à faire en complément : du fromage blanc et des fruits frais.

  

Pour vous donner une idée des deux autres programmes proposés : Programme BASIC (1200kcal/jour) et Programme DYNAMIQUE (1500kcal/jour), la seule différence notable est le nombre de barres hyperprotéinées en collation. 0 pour le programme BASIC, 1 pour le programme EQUILIBRE et 2 pour le programme DYNAMIQUE.

Pour ce prix voici ce qui vous attend au menu et en calories (notamment la première semaine) :

Au petit-déjeuner (280 kcal):

  • 3 cuillères de pétales de chocolat au lait (150 kcal)
  • Fromage blanc  (50 kcal)
  • Une banane (80 kcal)

Au déjeuner (370 kcal):

  • 1 plat comme j’aime le midi (en moyenne 250 kcal)
  • 1 compote (70 kcal)
  • 1 fromage blanc  (50 kcal)

En collation (pour le programme EQUILIBRE) : une barre praliné chocolat (150 kcal) que l’on peut remplacer par un fruit selon le menu (ce que je faisais) par exemple une pomme (50kcal)

Au dîner (250kcal) :

  • un plat comme j’aime (en moyenne 200 kcal)
  • 1 fromage blanc (50kcal)

Houston, nous avons un problème. Selon mes calculs je suis sur une journée à 950 kcal…mais où sont passés les 1350 kcal prévues dans le programme EQUILIBRE ? Si mes calculs sont corrects, je n’atteint pas non plus le nombre de calorie du programme BASIC à 1200 kcal par jour. Oups.

J’étais consciente d’embarquer dans un régime hypocalorique (les besoins d’une femme sont en moyenne de 2000 kcal/jour). Mais ce calcul me fait légèrement frémir. Est ce que cela va me suffire pour tenir ?

Composition et goût du régime « comme j’aime »

Le programme « comme j’aime » est réalisé sous l’expertise d’un comité scientifique avec un médecin nutritionniste Frédéric BOMPARD (Ne pas confondre avec Eric… et ses pulls) et une diététicienne diplômée Laetitia BRILLARD.

N’étant pas nutritionniste ni diététicienne, je ne vais pas m’étendre sur l’analyse de la composition. Ce que je peux simplement en dire c’est que malgré le prix (tout de même élevé du programme), la plupart des plats sont composés de féculents raffinés (pâtes blanche, ri blanc) et non de féculents complets. Aussi, et pour cela nul besoin d’être diplômée en diététique ou nutrition, les soupes déshydratées (notamment)) restent des aliments ultra transformés.

J’ai pu voir qu’il y avait deux types de packaging. Je vous ai mis en photo les deux. L’un avec aucune mention particulière où l’on peut retrouver dans les plats : des épaississants (gomme guar, gomme xanthane) pour donner de la texture, des arômes naturels, des colorants (E162, E160c), du sel pour rehausser le goût et du sucre pour les conserver en plus des conservateurs ( (E250)… 

Mais il semblerait qu’une amélioration du contenu soit en train d’être opérée ! Le deuxième packaging mentionne « fabriqué en France« , « sans colorant, sans conservateur, sans arôme artificiel » même si l’on retrouve toujours un peu de sel et malheureusement un peu de sucre.

Concernant le goût, c’est tellement subjectif. De mon côté, je ne me considère pas comme difficile sur l’alimentation. Je mange de tout, même si j’ai un peu de mal avec la viande. Je n’est en revanche aucun problème avec le poisson, les légumes, les fruits, les épices, les plantes aromatiques.

Mais en réalité, j’ai vécu la frustration avec les plats « comme j’aime ». Je n’ai pas pour habitude de manger des plats industriels. Sans aimer réellement cuisiner ni ne sachant très bien le faire d’ailleurs, je prévois la semaine des plats simples, avec seulement quelques ingrédients. Alors j’étais frustrée. Frustrée car je ne reconnaissais aucun goût. Aucune odeur. Je n’ai pas réussi à manger des plats pourtant prometteur par leur simplicité : des pâtes à la sauce tomate. J’avais placé beaucoup d’espoir dans des plats comme la brandade de morue ou les lasagnes de ricotta épinard (j’adore ces plats au restaurant)… mais ce sont finalement des plats dont je n’aurai mangé qu’une cuillère, l’odeur mettant vraiment désagréable. Cet avis n’était absolument pas partagé par le reste des mamans blogueuses, comme quoi, il s’agit vraiment d’une question de goût et peut-être d’habitudes alimentaires.

Coaching et compléments « comme j’aime »

Durant tout le régime, un coach minceur nous était dédié pour nous accompagner individuellement, nous conseiller et répondre à toutes nos interrogations lors d’entretien téléphonique réguliers.

Dans le groupe de mamans blogueuses, toutes étaient satisfaites de leur premier entretien téléphonique avec Alison ! J’avais hâte ! Mais je ne sais pas pourquoi, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Je n’ai pas eu Alison mais Imen pour mon tout premier entretien téléphonique après 1 semaine de régime. Imen, cette conseillère enthousiaste et amicale, n’était pas informée de la collaboration. Je n’y ai vu aucun inconvénient. Nous avons fait le point sur ma première semaine de régime. J’avais alors perdu 2kg (c’était tellement motivant et énorme à la fois !), je faisais 3 séances de sport par semaine (séance de sport de 20 min à la maison), je ne ressentais aucune fatigue et buvais 1L d’eau + 2 tasses de café le matin et 2 thés dans la journée.  Elle m’a alors indiqué que je ne m’hydratais pas assez. Le thé et le café n’entrant pas en compte dans son calcul hydrique. Et c’est là que je ne me suis pas sentie complètement « conseillée » et « écoutée ». Imen m’a proposé des compléments alimentaires drainants pour contrer ce manque d’hydratation. Des compléments pour 40€. J’ai refusé. Mais elle a insisté. Et pour me convaincre m’a demandé d’y réfléchir en m’envoyant la documentation par mail. J’aurais  largement préféré qu’elle me pousse  a augmenter ma consommation d’eau. Plus sain, plus facile et moins onéreux.

Les entretiens suivants, je n’ai plus jamais eu Imen, mais Alison. Et l’on ne m’a jamais re-proposé de complément alimentaire. Les entretiens étaient fluides et encourageants ! J’avais l’impression d’être entendue et écoutée.

Je ne peux tirer aucune conclusion du premier entretien, juste qu’il faut savoir que des compléments alimentaires peuvent nous être proposés en plus du programme. Cela peut surprendre.

Mes résultats et ma conclusion au programme « comme j’aime »

Les semaines se sont écoulées, les 2 kg que j’avais perdu la première semaine « turbo » hyperprotéinée et hypocalorique sont réapparus sur la balance. Mais j’ai perdu des centimètres. Le régime ? Le sport ? La combinaison des deux ? Certainement !

Consciente que ce régime n’est pas parfait, je pense toujours qu’il n’y a rien de mieux que de cuisiner des produits frais au travers d’un rééquilibrage alimentaire. Manger sainement.  En quantités raisonnées et raisonnables. Le tout accompagné d’une diététicienne certifiée.

En effet, le programme « comme j’aime » n’apprend pas à mieux manger au travers de bons réflexes de cuisine ou de choix judicieux d’aliments puisqu’il ne nécessite ni choix ni cuisine.

En revanche, il permet de reprendre conscience de ses besoins et de cette sensation de satiété. Je pense que j’avais complètement oublié ce que c’était d’avoir faim.

Peut être est-il encore plus adapté aux « très » gros mangeur pour se redonner conscience des quantités raisonnables d’un repas. Donner un coup de pouce dans ses objectifs de perte de poids. Peut être est-il encore plus adapté aux adeptes de junk food. Aux personnes qui ne consomment que des produits industriels, qui ne mettent pas les pieds dans leur cuisine et ceux qui n’ont simplement pas envie d’y accorder du temps… dans un premier temps.

Une bonne solution pour booster son régime, trouver une motivation et retrouver un peu confiance en ses capacités à maîtriser son poids.

… et pour répondre à la polémique…

…celle que j’ai lu et relu et entendu des dizaines de fois pendant mon régime : « tu savais qu’il y avait des têtes de ténias séchés dans les plats, c’est pour cela que l’on perd du poids »

Il faut savoir que la contamination par le ténia est souvent due à une viande comme le bœuf ou le porc mal cuit. Dans le programme « comme j’aime » les plats sont cuisinés (cuits) et conditionnés sous atmosphères protectrices. Le ténia ne peut pas survivre. Et admettons qu’il existe des traces de ténia séché (ce qui serait déjà très grave car les plats sont soumis à des contrôles sanitaires et que le ténia a pratiquement disparu de France) alors il ne peut pas se réhydrater. Le ténia est un être vivant, une fois mort, il est mort. Il ne peut pas renaître de ses cendres tel un phénix. Alors non, on ne peut pas être contaminé par le ténia en mangeant ces plats. Et non, il ne peut pas nous aider à perdre miraculeusement du poids.

Le programme « comme j’aime » n’est pas une solution miracle, ce n’est pas un médicament non plus. Il s’agit simplement d’un régime hypocalorique. Alors oui, il fonctionne. Tout dépend de vous.

N’hésitez pas à partager vos expériences de régime ici, vos conseils et avis sont toujours importants.

Belle journée,

Marine

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s