DIY – meuble effet béton ciré

Parce que j’en avais marre de mon meuble d’entrée sans charme. Et parce que j’avais envie d’une pièce centrale, à la fois minimaliste et généreuse par des courbes arrondies. A force de recherches, je suis tombée sous le charme des tuto pour transformer soit même des meubles avec un effet béton ciré et des angles arrondis effet niche. Exactement ce que j’imaginais.

Quand on pense béton cité, on pense généralement aux revêtements de sol. Pourquoi aux murs. Mais depuis quelques mois le béton ciré se décline sur nos meubles pour les transformer, leurs donner une seconde vie. L’avantage est que cette transformation s’applique aussi bien sur des meubles en bois brut, verni, peint, mélaminé, stratifié… et sans avoir à le poncer.

Alors on se lance ?

J’ai d’abord vu le tuto de Fédérica aka JuneSixtyFive qui a transformé ses meubles KALLAX de chez IKEA puis du tuto de Lisa aka Lisagermaneau qui est partie sur la fabrication d’une bibliothèque sur-mesure. Et c’est bien sur ce dernier tuto que j’ai jeté mon dévolu. Une immense bibliothèque, de 2m30 de haut sur 1m90 de long et 30 cm de profondeur, adaptée à la dimension de mon entrée.

Tout le DIY est en vidéo dans ma story à la une « DIY » sur mon compte instagram @cheregemme et voici un récap dans cet article : matériel, budget & étapes.

Le matériel & le budget pour un meuble effet béton ciré

NB : Pour éviter les frais trop importants nous sommes partis sur une base en plateau aggloméré (épaisseur 15mm, mais prenez des planches plus épaisses si vous souhaitez entreposer des choses lourdes ou remplir vos étagères de livres) et nous avons demandé les découpes directement en magasin.

  • Panneau aggloméré, Ep.15 mm x L.250 x l.125 cm – 8€ x 4 pour notre projet
  • Découpe : 1€ le trait de coupe – 18€ pour notre projet
  • Colle à bois extérieur AXTON, 225 gr – 6.95€
  • Chevilles bois brut HETTICH, l.35 mm – 2.05€
  • Vis à bois en acier tête fraisée pozidriv SPAX, Diam.4 mm x L.35 mm – 5.35€
  • Équerre de chaise acier époxy HETTICH, l.30 mm – 0,70€ x 4 pour notre projet. Avec système de fixation (vis et chevilles suivant la composition de votre mur)
  • Couteau à enduire en acier – 3€
  • Enduit multifonction AXTON 4 kg en pâte – 12,90€ x 6 pour notre projet
  • Éponge abrasive grains fin – 1€ x 3 pour notre projet
  • Pinceau1,5€
  • Vernis incolore mat – 19€

Les étapes de réalisation d’un meuble effet béton ciré

Dessiner son meuble sur-mesure

Pour réaliser son meuble sur-mesure, il est d’abord nécessaire de prendre le temps de lister toutes les contraintes de notre pièce et nos indispensables en terme de rangement afin de réaliser un meuble le plus pratique possible et adapté à nos besoins. Hauteur sous plafond, fenêtre, radiateur, poutre, prise électrique. Nécessité d’y ranger des documents, des livres, une lampe, un vase, des cadres ou pourquoi pas la télévision ? C’est après avoir listé tous ces éléments que l’on peut faire les plans sur-mesure de notre projet.

Pour notre bibliothèque par exemple, nous avons pris en compte la hauteur sous plafond, la longueur du couloir, l’emplacement des prises, la profondeur du meuble qui devait permettre de ranger des dossiers format A4 tout en n’excédant pas 40cm pour naviguer facilement dans le couloir. Je voulais également 3 colonnes pour une harmonie générale de la bibliothèque mais avec des étagères à des niveaux différents pour ne pas faire trop strict. Le tout avec des niches permettant de ranger en haut nos dossiers et au milieu deux affiches dont une de 60 x 80 et une de 50 x 50.

Les découpes de bois

Lorsque que le plan est définitif, nous avons déterminé les tailles de toutes les planches dont nous aurions besoin et nous avons fait appel au service de découpe de bois de Leroy Merlin (1€ le trait de coupe soit 18€ pour notre projet) pour nous faciliter la tâche, nous faire gagner du temps (et éviter les mauvaises manipulations). Il suffit de donner la liste des planches avec les dimensions et le service prépare notre commande dans l’heure… gain de temps +++

Pour éviter les frais trop importants nous sommes partis sur une base en plateau aggloméré (épaisseur 15mm, mais prenez des planches plus épaisses si vous souhaitez entreposer des choses lourdes ou remplir vos étagères de livres).

Construction de la structure

Sur cette partie, c’est Jo qui a fait le travail, alors je vais tenter de l’expliquer à la hauteur de mes compétences ^^

Pour fixer chaque étagère nous avons utilisé la méthode de l’assemblage en « T ». Chaque étagère est fixée à l’aide de chevilles à bois. Pour cela, on note l’emplacement de chaque cheville sur la tranche de l’étagère et les planches où seront fixées les étagères. Pour chaque étagère nous avons utilisé 4 chevilles par tranche (on perce, on insère la cheville puis on emboîte). L’assemblage est renforcé avec de la colle à bois.

Et comme on n’est jamais trop prudent, nous avons consolidé le tout avec des vis à bois pour les étagères accessibles sur les côtés du meuble (cf photo).

Enfin, nous avons fixé le meuble au mur à l’aide de petites équerres. Nous en avons mis 4. En fonction de la nature de votre mur, il sera nécessaire d’adapter les chevilles.

L’enduit

Cette étape est certainement la plus longue, mais aussi celle que j’ai préféré. L’idée est de venir recouvrir d’une couche généreuse toutes les planches d’aggloméré avec de l’enduit. J’ai pour cela utilisé de l’enduit multifonction AXTON en pâte prêt à l’emploi très facile à appliquer. Aucune technique ou organisation particulière. J’ai étalé l’enduit au couteau à enduire sans chercher une pose lisse.

Pour travailler les angles et les arrondir, j’ai utilisé en premier un gobelet mais je suis finalement vite passée à une réalisation aux doigts. Il ne faut pas hésiter à mettre une couche épaisse, à exagérer les arrondis. Il n’est pas non plus nécessaire de chercher à avoir des angles uniformes ou lisses. L’idée est d’avoir un résultat global d’angles arrondis que l’on viendra ensuite poncer pour les retravailler.

Au séchage, les angles vont se fissurer. Pas d’inquiétude. Il sera nécessaire de mettre une couche supplémentaire d’enduit. Sur les angles, les tranches. C’est en cela que cette étape peut être longue, car elle nécessite de revenir sur son travail, de laisser sécher et parfois recommencer encore.

Le ponçage

Une fois l’enduit complètement sec et le résultat souhaité, on passe à l’étape du ponçage (la plus pénible, à mon sens). Pour cette étape, j’ai opté pour des éponges abrasives grain 80. Les éponges sont plus faciles et agréables à prendre en main. Je n’ai pas cherché à obtenir une surface exempte de tout relief. Au contraire. J’ai veillé à ne pas trop poncer pour laisser cet aspect brut et minéral. Le ponçage permet en revanche de retravailler les angles et supprimer le côté rugueux de l’enduit.

Pour imperméabiliser l’ensemble du meuble, j’ai terminé par une couche de vernis incolore mat.

Alors, qu’en pensez vous ?

Marine

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Eléna dit :

    C est le plus beau des tutos bétons que j ai vu !!! Canon et la déco finale magnifique

    Bravo à toi et ton mari

    J'aime

    1. ChereGemme dit :

      Oh merci beaucoup !!!

      J'aime

  2. C’est trop trop beau !!! J’ai trop envie d’essayer … 😍

    J'aime

    1. ChereGemme dit :

      Merci beaucoup !!

      J'aime

Répondre à Lamoinsbonnedetescopines Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s