Humeur – Cette vie si surprenante

D’aussi loin que je me souvienne, je ne voulais pas fonder de famille.
D’aussi loin que je me souvienne, je voulais connaître la maternité.
D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais su ce que je voulais vraiment.
Ou j’évolue avec le temps.
J’ai pensé que la maternité n’était pas faite pour moi.
Qu’elle était réservée à ces jeunes femmes douces, tempérées, équilibrées et sensées.
J’ai pensé que l’accomplissement , l’amour et la confiance étaient des concepts.
Qu’ils prêtaient à rêver ou à sourire seulement.

Et j’ai fait une rencontre.
Je l’ai nommé transition.
Parce que j’aime minimiser en façade. Mais qu’au fond c’est un tourbillon.
Je l’ai prise à la légère et c’est devenu sérieux.

On croit en moi. Moi.

Accomplissement, amour et confiance. Plus des concepts, des valeurs.
Alors j’ai voulu la fonder cette famille. Ma famille.

J’ai espéré très fort attendre un petit garçon, ce mini lui. Surtout pas cette mini moi. Non surtout pas.

Elle est là pourtant, cette petite fille. Et elle me ressemble tellement. Elle me rend fragile mais si forte aussi. Elle me fait grandir. Oh qu’est ce qu’elle m’a changée. Qu’est ce que je l’aime.

Et cette belle surprise qui m’attendait. Parce qu’il fallait bien cette surprise pour ne pas me rendre anxieuse. Ce deuxième petit bout de nous qui s’invite au programme.

J’ai espéré très fort attendre une deuxième petite fille. Elle me rendra encore plus forte, c’est sûr. Après tout, je ne m’en sors pas trop mal. Ma zone de confort. Surtout pas un garçon, non, je ne saurais pas faire.

Il est là pourtant, ce petit garçon. Et il me ressemble tellement. Il me rend encore plus fragile mais encore plus forte aussi. Il me fait grandir. Oh qu’est ce qu’il m’a changé. Qu’est ce que je l’aime.

Peut-être que c’est ça finalement ce que je veux vraiment. Que la vie me surprenne, me bouleverse et m’enrichisse.

Marine

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. elisamarnet dit :

    c’est beau justement de voir à quel point la vie et ses surprises peuvent nous choper et nous transformer

    Aimé par 1 personne

    1. ChereGemme dit :

      Elle nous forge, nous fragilise, on ne peut pas savoir ce qu’elle nous réserve c’est assez enivrant.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s