DIY – Calendrier de l’avent herbier

Un calendrier comme un herbier de l’avent

Un calendrier de l’avent comme un herbier. Un calendrier de l’avent inspiré de la nature qui nous entoure et nous gâte, un calendrier comme un doux moment à partager au coin de la cheminée.

Le matériel de notre calendrier végétal

Un calendrier fait de matériaux de récupération. Petit budget mais beaucoup d’amour. L’idée est de faire avec ce que vous avez. Trouvez des alternatives pour ce que vous n’avez pas. Trouver, récupérer, recycler.

  • Une planche de bois comme support. J’ai pris une planche de 90 cm x 110 cm d’une ancienne activité. Si vous n’en avez pas, regardez parfois dans les chutes de bois des magasins de bricolage. Et si le bois est trop clair, vous pourrez toujours le teindre naturellement avec du café ou du brou de noix pour le foncer un peu, beaucoup, passionnément.
  • Des végétaux. Des bouquets de fleurs séchées conservés dans l’année. Quelques feuilles du jardin. La nature nous offre des trésors alors profitons-en et mettons là à l’honneur.
  • Du papier recyclé 21cm x 29,7cm. J’ai utilisé du papier en coton dont les bords sont irréguliers, le charme du fait main.
  • De la ficelle, des clous (je les ai pris dorés), du ruban adhésif (je l’ai choisi blanc opaque), un crayon papier, un stylo noir, une règle et une paire de ciseaux.
  • Un conte de Noël ou d’autres alternatives dont je vous dévoile mes coups au coeur dans l’article

Au coeur de la nature…

Pour réaliser notre calendrier de l’avent comme un herbier, nous allons avoir besoin de 24 spécimens de plantes. Vous pouvez constituer votre calendrier en utilisant l’art des fleurs pressées, mais j’ai préféré les faire sécher tête en bas, au chaud et dans le noir, pour garder leur volume, leur volupté.

Jouer sur les contrastes, les couleurs, les volumes, les textures. Des plantes de saison et celles qui ont séchées au grès des saisons.

Cabaret des oiseaux, Lin, Immortelle, Olivier, Avoine, Monnaie du pape, Gypsophile, Buis, Alpiste des canaries, Limonium, Eucaalyptus, Genêt à balais, Lagure ovale, Bouton d’argent, Viorme obier, Miller, Statice sinué, petit houx, Laurier, Carotte sauvage, Pavot, Canche…

… et de nos moments partagés

Chaque jour, dans l’attente de Noël, privilégier des moments à partager. Derrière chaque carte herbier, une lecture pour nous émerveiller. Un chapitre d’un conte de Noël, pour vivre un peu chaque soir, cette magie traditionnelle. Des bons à délivrer pour partager et profiter, selon les gouts et les envies, des activités, ateliers et des soirées. De belles attentions de nos familles, à travers des mots ou des photos, pour ne jamais perdre dans nos yeux, cette étincelle qui scintille.

Ou bien peut-être souhaitez-vous, un savoureux mélange de tout ?

Un petit conte de Noël un soir, un « bon pour un cinéma » le deuxième soir, un doux mot de mamie le troisième soir, un nouveau conte de Noël le quatrième soir, un « bon pour une soirée crêpe » le cinquième soir, une photo de cousin qui habite si loin le sixième soir… et ainsi de suite… pour transformer l’attente de Noël en de doux moments inoubliables.

Réalisation de notre calendrier végétal

Pour commencer, séparer en 3 cartes de dimensions identiques (21 cm x 10 cm) les feuilles A4 de papier recyclé. Comme j’ai utilisé du papier à bords irréguliers, l’idée pour garder l‘authenticité du papier, est de venir déchirer plutôt que découper, les cartes qui vont constituer notre calendrier de l’avent comme un herbier…

Il faut obtenir 24 cartes. Ces cartes vont constituer notre herbier de l’avent et les 24 jours de décembre avant Noël.

Au dos de chaque carte, votre message. Un chapitre d’un conte de Noël imprimé ou collé, une histoire écrite à la main, un « bon à partager » ou encore de doux mots ou de photos de nos familles. Ce calendrier de l’avent se façonne en fonction de vos envies et de vos émotions aussi.

Sur l’autre face, on vient scotcher un des végétaux que l’on aura fait préalablement sécher. Il faudra les couper pour que chacun des végétaux puisse tenir sur une carte puis y noter les numéros de 1 à 24.

Si vous avez opté pour les chapitres d’un conte de Noël au dos, penser bien à numéroter les cartes en fonction de l’ordre des chapitres. Nous serions embêtés de lire « Fin » le premier décembre ^^.

Eucalyptus, Lin, Gypsophile, Buis, Avoine, Statice…

Former un petit trou en haut au centre de chaque carte herbier pour y passer une ficelle permettant de la suspendre.

Et pour finaliser la face de ces cartes et apprendre en s’amusant, on vient noter le nom de la plante. Comme dans un herbier traditionnel, j’ai noté le nom commun, le nom scientifique ainsi que la date de récolte de chacun des végétaux.

Ce bel herbier de l’avent prend forme…

Fixez en espaçant régulièrement les clous régulièrement sur le support en bois (90 cm x 110 cm) pour suspendre nos cartes herbiers. Veillez à mélanger les cartes herbiers avant de les suspendre afin qu’elles soient dans un ordre aléatoire sur le support.

Mon support en bois étant initialement trop clair, je l’ai teinté naturellement avec du brou de noix dilué (1 volume de brou de noix pour 2 volumes d’eau). Pour une teinte plus légère vous pouvez utiliser du café.

Le calendrier de l’avent comme un herbier est terminé. Il nous reste à attendre le premier décembre pour que notre calendrier végétal nous conte sa fabuleuse histoire. Pour le moment nous profitons qu’il embellisse le salon et nous apporte un peu de nature à la maison.

Belles fêtes de fin d’année,

Marine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s